Menu Fermer

Comment choisir la bonne méthode de traduction ?

De nos jours, il existe plusieurs solutions pour traduire ses documents et contenus. Le choix de la méthode adéquate dépend de plusieurs facteurs qu’il convient d’évaluer soigneusement.   

Type de document à traduire 

Le type de document à traduire est le premier critère à considérer. Les contenus simples comme les mails ou brochures grand public peuvent être traduits efficacement avec des outils en ligne comme  Google Traduction. Toutefois, ces traductions automatiques présentent toujours des imprécisions et nécessitent une relecture par des locuteurs natifs. Les documents techniques ou spécialisés requièrent quant à eux des traductions plus justes et nuancées, sensibles aux subtilités lexicales du domaine. Elles ne peuvent être correctement assurées que par des professionnels d’une agence de traduction. Les traductions juridiques, médicales ou de brevets nécessitent également des traducteurs hautement qualifiés, capables de manier avec précision et expertise la terminologie spécifique du domaine. La moindre inexactitude pouvant dans ces cas entraîner des conséquences significatives.

A voir aussi : Création d'une entreprise : comment convaincre les financeurs ?

Enjeu de qualité

La traduction a avant tout pour but de permettre une compréhension générale de l’information, comme pour un mailing à caractère informatif. Des outils libres de traduction automatique peuvent suffire malgré leurs imperfections. En revanche, si l’exactitude lexicale et le respect de la terminologie propre au domaine sont essentiels, il sera indispensable de faire appel à des traducteurs professionnels hautement qualifiés. Seule une traduction experte est en mesure de restituer avec justesse les subtilités et nuances requises pour ces types de documents. Des spécialistes certifiés peuvent également apporter une plus-value en termes de standardisation de la terminologie et de cohérence dans toutes les traductions d’une même organisation. 

Délai et budget   

Les outils de traduction automatique en ligne permettent généralement une traduction rapide, parfois même instantanée, et sont bien entendu gratuits. Cependant, la qualité de la traduction produite nécessitera souvent une relecture et des corrections, demandant ainsi du temps supplémentaire. Les traductions par des agences ou traducteurs professionnels prendront plus de temps à être produites, particulièrement dans les domaines techniques ou spécialisés. Il convient donc de bien évaluer ses priorités. Une traduction rapide mais perfectible aura un coût temps faible mais un coût qualité supérieur tandis qu’une traduction experte de haute qualité demandera plus de temps et d’argent. Le choix d’une méthode hybride, combinant traduction automatique pour les contenus de base et correction experte ciblée peut également permettre d’allier une productivité raisonnable à un niveau de qualité satisfaisant, tout en optimisant les coûts.

En parallèle : Tout savoir sur les missions d’un ingénieur ASL

Identifier les besoins spécifiques   

Il faut commencer par définir précisément les objectifs visés avec cette traduction. Vous devez ensuite évaluer le niveau de qualité requis. Les délais et budgets disponibles doivent être clairement établis. Ils orienteront nécessairement le choix vers des outils en ligne, des traducteurs freelance ou une agence spécialisée.  Il peut également être utile de définir d’autres critères comme : la nécessité d’une cohérence et standardisation terminologique globale ; l’adéquation au public visé ; les éventuelles exigences règlementaires.